Fabriquer des véhicules électriques au Canada pour créer des emplois et un avenir plus propre pour tous

Articles - Image d'intro

17 janvier 2023
Windsor (Ontario)

Qu’il s’agisse de l’exploitation minière, de la production ou de la recharge, les entreprises et les travailleurs du Canada attirent des investissements sans précédent dans la chaîne d’approvisionnement de véhicules électriques.

Lorsque les véhicules électriques sont construits au moyen de minéraux canadiens, assemblés par des travailleurs du secteur canadien de l’automobile et alimentés à des bornes de recharge fabriquées au Canada, nous protégeons et créons des emplois, nous faisons croître notre économie et nous maintenons la qualité de l’air d’aujourd’hui et de demain.

Le premier ministre Justin Trudeau a visité aujourd’hui les installations du fabricant automobile Stellantis N.V. à Windsor, en Ontario. L’an dernier, le gouvernement du Canada a fait l’annonce d’un investissement pouvant atteindre 529 millions de dollars dans le financement de projets pour Stellantis. Ainsi, il garantira le maintien de milliers d’emplois bien rémunérés en finançant la modernisation des usines de montage et de production de véhicules électriques de l’entreprise. Ces investissements collaboratifs dans le secteur automobile canadien renforcent les chaînes d’approvisionnement mondiales de VE et positionnent le Canada parmi les chefs de file mondiaux de l’innovation en matière de VE.

Durant son passage à Windsor, le premier ministre a aussi visité le Centre for Hybrid Automotive Research and Green Energy (CHARGE) Lab (laboratoire du centre de recherche sur les véhicules électriques et l’énergie verte) de l’Université de Windsor, pour discuter de son centre de recherche et de développement sur les batteries pour véhicules électriques, qui favorise le perfectionnement des batteries pour véhicules électriques fabriquées au Canada.

Les travailleurs et les entreprises du Canada sont déjà à l’avant-garde sur les plans de l’énergie, des technologies propres et des éléments qui les composent. Comme la demande continue de croître, le fait de positionner le Canada comme un fournisseur fiable permettra de créer encore plus d’emplois canadiens, de faire croître notre économie et de réduire la pollution pour nous aider à lutter contre les changements climatiques.

Citations

« Depuis des décennies, les travailleurs canadiens de l’automobile contribuent à bâtir une économie canadienne solide. Aujourd’hui, ils montrent la voie à suivre pour qu’elle le reste durant des décennies à venir. Nous serons aux côtés des travailleurs à chacune des étapes. En faisant du Canada un chef de file mondial en matière de véhicules électriques, notamment dans le domaine de la fabrication, nous sécurisons les emplois, faisons croître notre économie et gardons notre air pur pour nos enfants. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Au moment où les Canadiens sont de plus en plus nombreux à adopter les véhicules électriques, nous travaillons fort pour nous assurer que ces véhicules sont fabriqués ici même, au Canada. Grâce à notre solide partenariat avec Stellantis, le Canada consolide sa position de chef de file mondial dans la chaîne d’approvisionnement de VE. Cela favorise la création de bons emplois pour les travailleurs canadiens, un avenir plus propre et une économie plus forte et plus résiliente. »

L’hon. François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

Faits saillants

  • La visite d’aujourd’hui intervient au deuxième jour de la tournée du premier ministre visant à mettre en valeur la solide chaîne d’approvisionnement de véhicules électriques du Canada, de l’étape de l’exploitation minière à celle de la fabrication. Hier, le premier ministre a rencontré les travailleurs de l’usine de Saskatoon de Vital Metals, le premier producteur de terres rares du Canada, afin de souligner le rôle de premier plan du Canada au chapitre des composantes de base – les minéraux critiques – des technologies propres.
  • L’an dernier, le gouvernement du Canada s’est réjoui d’un investissement important de plus de 5 milliards de dollars de la part de Stellantis et de LG Energy Solution, l’une des principales entreprises de fabrication de batteries au monde, afin de créer une coentreprise pour la fabrication de batteries pour véhicules électriques au Canada. Cette coentreprise prévoyait la construction d’une nouvelle installation à Windsor, en Ontario, pour approvisionner les usines Stellantis de Windsor et de toute l’Amérique du Nord. L’installation devrait être opérationnelle d’ici 2025.
  • Le mois dernier, le gouvernement du Canada a publié un projet de règlement qui fixe des objectifs de vente de véhicules zéro émission (VZE) pour les fabricants et les importateurs de véhicules de passagers, de VUS et de camionnettes neufs. Selon le règlement, au moins 20 % des nouveaux véhicules vendus au Canada d’ici 2026 devront être des véhicules zéro émission. Ce pourcentage devra atteindre au moins 60 % d’ici 2030 et 100 % d’ici 2035. Ces objectifs permettront d’augmenter l’offre pour que davantage de Canadiens puissent acheter ce type de véhicules.
  • Pour aider un plus grand nombre de Canadiens à acheter un VZE, le gouvernement investit 1,7 milliard de dollars pour prolonger le programme d’Incitatifs pour les véhicules zéro émission (iVZE) jusqu’en mars 2025 et élargir la gamme de modèles de véhicules admissibles au programme pour englober plus de modèles de fourgonnettes, de camions et de VUS. Ce programme offre jusqu’à 5 000 $ de rabais pour l’achat ou la location d’un VZE. À ce jour, plus de 185 160 incitatifs ont été offerts aux Canadiens et aux entreprises.
  • Le secteur canadien de l’automobile soutient près de 500 000 travailleurs au Canada, contribue pour 16 milliards de dollars par année au produit intérieur brut du Canada et est l’une des plus importantes industries d’exportation du pays.

Liens connexes

Lire le communiqué

Retour à la liste des actualités