Desjardins Capital et Siparex investissent dans Proaction International

Articles - Image d'intro

Par : Finance et Investissement 14 décembre 2021
L’entreprise québécoise table sur une croissance de 40 % à l’international au cours des deux prochaines années. 

Deux petits personnages avec une cravate et un attaché-case se serrant la main. Ils sont entourée de petites colonnes vertes de plus en plus hautes.

6kor3dos / 123rf

Desjardins Capital et Siparex deviennent actionnaires minoritaires de Proaction International par l’intermédiaire du Fonds Transatlantique, qu’ils gèrent conjointement. Cet investissement permettra d’assurer les projets de croissance de l’entreprise en Amérique du Nord et en Europe.

Spécialisée dans les services-conseils en gestion de la performance, Proaction International est active dans une quinzaine de pays. Fondée en 2004 par Denis Lefebvre, président et chef de la direction, elle compte parmi ses clients des entreprises manufacturières et de services telles que Bombardier, Bonduelle, Intermarché-Mousquetaire, ISS, Airbus, Savencia, ABB, Textron, DHL, Panasonic, Cargill et Smurfit.

Les membres de l’équipe sont basés au Québec, en France, en Angleterre, en Belgique et aux États-Unis.

Pénurie de main-d’oeuvre

Proaction International entend profiter des enjeux de main-d’œuvre accentués par la pandémie ainsi que de l’urgence du virage technologique pour plusieurs entreprises afin de développer ses activités.

Sa stratégie repose sur la combinaison de son expertise conseil et de la plateforme technologique UTrakk qu’elle a développée en 2015 et améliorée en 2019.

Cette application regroupe plusieurs outils de gestion utiles pour accroître l’efficacité des gestionnaires et les aider à développer leurs ressources : supervision active, capture d’écarts de performance, priorisation des actions et opportunités, suivi de projets, plan de coaching, etc.
 

Numériser le rôle du gestionnaire

« Le positionnement de Proaction International se situe exactement dans la typologie des belles PME du Québec ou de France que le Fonds Transatlantique, géré par Desjardins Capital et Siparex, souhaite accompagner », a souligné Bertrand Rambaud, président du Groupe Siparex, spécialiste français indépendant du capital-investissement qui affiche des capitaux sous gestion de l’ordre de 4 milliards de dollars (G$).

Implantée en France depuis 2009, la plateforme technologique développée par Proaction International y génère actuellement plus de 40 % des revenus de la compagnie en plus d’être utilisée aux États-Unis, au Mexique et en Asie.

Lire l'article

 

Retour à la liste des actualités