Canada: la création d'emplois ralentit en avril, taux de chômage toujours à un creux historique

Articles - Image d'intro
Par Le Figaro avec AFP I Publié 

Écouter cet article 

Un taux de chômage qui n'est pas sans satisfaire le président canadien, Justin Trudeau. BLAIR GABLE / REUTERS

Le marché de l'emploi au Canada a stagné en avril après deux mois de forte croissance, mais la légère diminution du taux de chômage constitue une fois de plus record historique, a annoncé vendredi l'institut national de la statistique. Le pays a enregistré le mois dernier 15.300 nouveaux emplois, un nombre bien en deçà de ce qui était anticipé par les analystes.

«Après s'être établi à un creux record de 5,3% en mars, le taux de chômage a diminué légèrement de 0,1 point de pourcentage pour se chiffrer à 5,2% en avril», a annoncé Statistique Canada dans un communiqué.

Les hausses de l'emploi ont notamment été observées dans les services professionnels, scientifiques et techniques. Ces augmentations ont été contrebalancées par les baisses enregistrées dans le secteur de la construction et du commerce de détail.

Un taux de chômage au plus bas

Chez les Canadiens âgés entre 25 et 54 ans, le taux de chômage de 4,3% n'a jamais été aussi bas. «La création d'emplois a encore une fois été tirée par le secteur des services qui continuent de profiter de la réouverture des entreprises», a réagi Royce Mendes, économiste chez Desjardins, dans une note, précisant que les 15 300 emplois créés en avril représentaient «moins de la moitié» de ce qui était prévu dans les projections. «Les données d'aujourd'hui sont peut-être un signe que les hausses des taux créent plus de tort à l'économie canadienne que ce qu'on observe au sud de la frontière américaine», écrit-il.

«Le rapport sur l'emploi, légèrement plus faible qu'anticipé, ne change pas la vue d'ensemble d'un marché du travail beaucoup plus fort qu'au début de l'année», a pour sa part commenté Andrew Grantham, de CIBC Economics, affirmant que le marché de l'emploi actuel «ne devrait pas dissuader la Banque du Canada d'augmenter de nouveau (son taux) de 50 points de base». L'annonce du prochain taux directeur de la banque centrale du Canada doit avoir lieu le 1er juin. À la mi-avril, la Banque a relevé son taux de 0,5% à 1%.

La publication de ces données sur l'emploi survient peu de temps après que l'institut national a rendu publiques des statistiques à propos d'une «vague record» de départs à la retraite bientôt observable au Canada. «Jamais auparavant le nombre de personnes près de la retraite n'a été aussi élevé», écrivait Statistique Canada la semaine dernière, ajoutant que le vieillissement de la main-d’œuvre est l'un des facteurs à l'origine de la pénurie de personnel partout dans le pays.

Lire l'article

Retour à la liste des actualités