• Les premiers résultats de l'étude de McMaster HealthLabs à l'aéroport confirment la pertinence des tests de dépistage

MONTRÉAL, le 1er oct. 2020 /CNW Telbec/ - Air Canada a déclaré aujourd'hui qu'elle finalise sa commande initiale de trousses de dépistage rapide de la COVID-19 ID NOW d'Abbott dans le cadre de son évaluation continuelle des protocoles et des technologies de dépistage du virus. La société aérienne, qui s'est associée le mois dernier à McMaster HealthLabs (MHL) et à l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) pour mener une étude des voyageurs internationaux qui arrivent à l'aéroport international Lester B. Pearson de Toronto, a indiqué que les résultats provisoires de l'étude montrent que les tests de dépistage peuvent contribuer à la protection des clients et favoriser l'assouplissement sécuritaire des restrictions de voyage du gouvernement.
 
« Air Canada continue d'explorer diverses options de dépistage de la COVID-19. Elle finalise auprès d'Abbott une commande initiale de 25 000 trousses de dépistage rapide, dont l'utilisation au Canada a été approuvée, destinées au dépistage volontaire de ses employés. Puisque nous devrons vivre avec ce virus à court ou moyen terme, nous avons cherché à établir des relations et à adopter une approche à plusieurs niveaux pour assurer la sécurité de nos employés et de nos clients. Nous sommes d'avis que le dépistage jouera un rôle clé dans la protection des employés et des clients jusqu'à ce qu'un vaccin contre la COVID-19 soit disponible. Le dépistage rapide permet également aux gouvernements d'assouplir de façon maîtrisée les restrictions globales de voyage et les mesures de mise en quarantaine en place tout en protégeant la santé et la sécurité du public », a déclaré le Dr Jim Chung, médecin en chef d'Air Canada.

« Les résultats provisoires de l'étude effectuée dans le cadre de notre partenariat avec McMaster Health Labs et l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto renforcent nos convictions quant à l'efficacité des tests de dépistage, y compris ceux fondés sur l'autoprélèvement. Ces premiers résultats indiquent qu'une stratégie de plus courte durée, axée sur le dépistage, pourrait constituer une solution de rechange viable et sécuritaire à la mise en quarantaine pendant 14 jours. »

Depuis le début de l'étude à l'aéroport Toronto-Pearson le 3 septembre dernier, McMaster HealthLabs a mené près de 13 000 tests de dépistage volontaire de voyageurs internationaux qui rentrent au pays. Plus de 99 % des participants ont obtenu un résultat négatif à la suite de leur test de dépistage de la COVID-19, alors que moins de 1 % ont reçu un résultat positif. Parmi ces derniers, plus de 80 % des cas positifs ont été détectés au dépistage initial, le reste l'ayant été au dépistage du jour 7. Aucun résultat positif n’a été relevé par le dépistage du jour 14. Pour en savoir plus sur l'étude de McMaster HealthLabs, rendez-vous à l'adresse https://aircanada-fr.mediaroom.com/2020-09-03-McMaster-HealthLabs-Air-Canada-et-lAutorite-aeroportuaire-du-Grand-Toronto-meneront-une-etude-sur-la-COVID-19-avec-la-participation-volontaire-de-voyageurs-internationaux-arrivant-au-pays.

Lire l'article

Membres corporatifs

© 2020
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par Yapla.