Paris, le 24-04-2018. Depuis le 21 septembre 2017, l’Accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (AECG/CETA), offre de véritables opportunités aux entreprises françaises. 

Lors de son discours historique à l’Assemblée nationale, le 17 avril 2018, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a cité, en exemple, l’équipementier sportif Décathlon, l’artisan textile Pipolaki et le confiseur aixois « Le Roy René ». Mais ils sont loin d’être les seuls. La Chambre de commerce France-Canada, en partenariat avec l’Ambassade du Canada en France, est partie à la rencontre d’une dizaine d’entreprises françaises, installées aux quatre coins de la France. Professionnel du textile ou vigneron ; acteur de la grande distribution ou petit exploitant; PME ou grande entreprise : ils expliquent comment cet accord de libre-échange profite à leurs activités présentes et futures.

« Après tout, quatre siècles de commerce et d’échanges nourrissent la confiance, a rappelé Justin Trudeau, lors de son adresse aux députés français. L’AECG ou CETA (…) va plus loin que n’importe quel autre accord commercial dans le monde. Il donne l’exemple sur la protection des droits de la personne, l’environnement et sur la mobilité des citoyens. »  

Chaque semaine, retrouvez ces entrepreneurs français sur notre site et notre page YouTube
 

  
13 rue Sainte-Cécile
75009 PARIS
Tél.: 33 (0)1 43 59 21 53
Courriel :ccfc@ccfc-france-canada.com
 
Liens utiles sur le CETA
-          « Le Ceta, accord "le plus progressiste au monde", selon le ministre canadien du Commerce ». Entretien du Ministre du commerce canadien, M. François-Philippe Champagne, à l’AFP
-          « L'AEGC (CETA), un accord qui nous ressemble et nous rassemble », Tribune de l’Ambassadrice du canada en France, Isabelle Hudon. 
-          « Le CETA expliqué » sur le site de la Commission européenne.

Membres corporatifs

© 2019
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.