Par La Tribune Auvergne-Rhône-Alpes  |  07/04/2020, 15:06  I 



Nathalie Hamel devient la nouvelle directrice générale du Centre Jacques Cartier, un acteur majeur de la coopération entre la France (Auvergne-Rhône-Alpes) et le Québec.
La franco-canadienne Nathalie Hamel vient d'être nommée directrice générale du Centre Jacques Cartier. Elle succède à Frédéric Bové qui a quitté l'organisme dédiée à la coopération entre la région, la France et le Québec pour poursuivre sa carrière dans une entreprise québécoise.
 
Titulaire d'un baccalauréat en chimie de l'Université de Montréal, d'un doctorat en chimie de l'Université d'Ottawa, Nathalie Hamel a débuté sa carrière en France, comme chef de service, information scientifique et chef de laboratoire chez Rhône-Poulenc Industrialization avant d'intégrer l'IFP Énergies Nouvelles (IFPEN) aux mêmes fonctions.

Elle travaille ensuite Japon, au Qatar ou encore aux Etats-Unis ou à Montréal pour différentes industries dont LafargeHolcim au poste de directrice groupe veille technologique et concurrentielle, lobbying & partenariats.

En parallèle, elle siège au conseil d'administration de plusieurs institutions lyonnaises (Université de Lyon, ENS-Lyon et pôle de compétitivité Indura) et internationales (membre du Adhoc Industry Advisory Group Energy Efficiency Building Association auprès de la Commission Européenne pour les programmes Horizon2020 (2011-2015), membre du Knowledge Advisory Committee).

A la tête du Centre Jacques Cartier, elle est chargée, entre autres, "des futurs développements" de l'association basée à Lyon qui réunit près de 70 partenaires publics et privés en France et au Québec et notamment de son événement phare, Les Entretiens Jacques Cartier. Ils devraient se dérouler du 2 au 4 novembre 2020 à Lyon.
Lire l'article

Membres corporatifs

© 2020
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.