Publié par Michel Girard, jeudi 17 octobre - Le Journal de Montréal 
Plus de 133 000 emplois ont été créés en un an, soit 35 % de tous les emplois à temps plein au Canada. Le Québec vient de connaître depuis un an l’une des plus florissantes périodes de création d’emplois de son histoire. Et c’est le nouveau gouvernement caquiste de François Legault qui en récolte les honneurs. Au cours des 12 derniers mois, soit depuis septembre 2018, veille de l’élection de la CAQ et de François Legault à la tête du Québec, le nombre d’emplois a augmenté de 130 500 dans la province.
Mieux encore, le nombre d’emplois à temps plein a bondi de 133 200. Le temps partiel, lui, reculait de 2700.

Maintenant, quels sont les secteurs les plus créatifs d’emplois au Québec lors des 12 derniers mois ?
  • La construction : 20 300 emplois
  • La fabrication : 24 200 emplois
  • Le transport et l’entreposage : 25 200 emplois
  • Les services professionnels, scientifiques, techniques : 23 700 emplois
  • Les soins de santé et assistance sociale : 17 600 emplois
  • L’information, la culture, les loisirs : 10 900 emplois
  • Les administrations publiques (Québec, fédéral, municipal) : 6700 emplois
  • Le secteur de la finance, des assurances et des services immobiliers : 5900 emplois

Un seul secteur a perdu du terrain. Il s’agit de celui des « services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien », lequel secteur a perdu 15 600 emplois en 12 mois.

Comparaisons

Comme vous pouvez le constater dans le tableau ci-après, la création des 130 500 emplois au cours des 12 derniers mois (septembre 2018 à septembre 2019) est vraiment exceptionnelle.

Le nombre d’emplois créés lors des six précédentes périodes correspondantes est nettement inférieur.
Pour « apprécier » l’envergure de cette création de 130 500 emplois en seulement 12 mois, sachez que cela représente plus de la moitié du total des emplois créés en quatre années et six mois de pouvoir du précédent gouvernement de Philippe Couillard. D’avril 2014 à octobre 2018, il s’est créé 238 300 emplois sous le chef libéral. Ce qui était en soi une bonne performance.

À ceux qui se demandent si la solide création d’emplois des 12 derniers mois est attribuable en grande partie au secteur public ou pas, la réponse est non.

Le nombre d’employés dans le secteur public au Québec (incluant les fonctionnaires provinciaux, fédéraux et municipaux, et le parapublic avec l’éducation et la santé) a augmenté en 12 mois de quelque 22 700, pour atteindre les 951 700. L’augmentation est légèrement inférieure au poids que le secteur public représente dans l’ensemble des emplois.

La création d’emplois génère forcément une baisse du nombre de chômeurs. En un an, le nombre de chômeurs a baissé de 16 200 chômeurs, le taux de chômage passant de 5,3 à seulement 4,8 %.

Dernier constat intéressant. Lors des 12 derniers mois, le Québec a créé à lui seul 34,5 % des nouveaux emplois à temps plein de tout le Canada, dépassant largement le poids démographique de sa main-d’œuvre au pays.

L’Ontario a réussi le même tour de force ! À eux deux, le Québec et l’Ontario ont créé 85,6 % des 386 000 nouveaux emplois à temps plein qui ont vu le jour au Canada depuis un an.
Lien de l'article 

Membres corporatifs

© 2019
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.