Le Devoir I La Presse canadienne I 24/03/20 09 h 53 I Économie 


Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne
Les employés touchés par cette décisions seront mis en congé temporaire sans solde.

Bombardier a annoncé mardi un arrêt de ses activités de production au Canada jusqu'au 26 avril en raison de la pandémie de COVID-19 en plus de mettre de côté ses prévisions pour l'exercice.
 
La multinationale cessera tout travail non essentiel, dont la production de jets d'affaires et de matériel roulant au Québec ainsi qu'en Ontario.

Tous les employés concernés par cette décision «seront mis en congé temporaire sans solde», a indiqué Bombardier, en ajoutant que les membres de sa haute direction ne seront pas rémunérés.

Le conseil d'administration a également renoncé à ses émoluments pour le reste de l'année.

De plus, Bombardier a «réduit l'ensemble de ses dépenses discrétionnaires» et «prendra des mesures supplémentaires pour accroître ses liquidités», a indiqué le président du conseil, Pierre Beaudoin.

L'appareil Global 7500, sur lequel Bombardier fonde de grands espoirs alors qu'elle s'apprête à se concentrer uniquement sur le secteur des jets d'affaires, est assemblé et complété au Québec ainsi qu'en Ontario.

En février, l'entreprise avait annoncé une entente avec le géant français Alstom pour lui céder sa division ferroviaire. Si la transaction se concrétise, Bombardier se tournera exclusivement vers les avions d'affaires, un secteur vulnérable aux aléas de l'économie.

Bombardier a également suspendu ses prévisions, alors qu'elle anticipait des revenus de 15 milliards de dollars US cette année, par rapport à 13,7 milliards en 2019.

Lire l'article

Membres corporatifs

© 2020
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.